6321 A bout de souffle | Le l⚥ng de la passerelle

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Le l⚥ng de la passerelle
L'histoire d'une traversée
Dernier Billet
TransMilitantisme | 25.07.2015 - 21 h 33 | 5 COMMENTAIRES
A bout de souffle

*respire*

*reprends son souffle*

(Allez Damia, ça va bien se passer)

Bon alors j’ai un petit coup de gu- Hein ? Ah oui.

Bon alors j’ai un GROS coup de gueule à pousser.

Voyez ça fait quoi, 4 ans que je suis inscrite sur Yagg. Avant que Têtu ne vienne se greffer au site web. A l’époque où la Chatte était active. A une époque où il y avait pas mal de lesbiennes, de bi’ et de trans. Une communauté active, respectueuse, plutôt bienveillante et chaleureuse. 4 ans plus tard, le visage est tout autre, surtout en ce qui concerne mon propre « camp » : la transidentité.
«Là je me met en adresse directe pour créer un palier d’intensité dramatique» (Roi Loth d’Orcanie, Kaamelott, Livre V), vous, chers CisGays™ de Yagg. Pas tous. Mais une partie. Vous qui systématiquement investissez les articles évoquant la transidentité. Vous qui régulièrement déballez votre science. Votre prétendu militantisme. Vous me fatiguez. Vous NOUS fatiguez. Car vous avez une sacré réputation, hors de Yagg, sur Twitter notamment. Une réputation de cisplaineurs (voir ICI). Et votre transphobie (ouh, j’ai sorti le mot magique), n’est plus à démontrer. Un conseil. Un BON conseil même. Arrêtez. Vous parasitez l’un des seuls espaces sur lequel on peut avoir une tribune publique. Oui, vous parasitez. Mais vous, chers cis, on vous entends partout. On vous lit partout. Et surtout, on vous ÉCOUTE. Nous, personnes trans, surtout et plus particulièrement les femmes trans, avons un mal de chien à nous créer des espaces en non-mixité. Simplement parce que vous êtes là. Et que sur Yagg, site prétendument LGBT, vous ouvrez en permanence votre bouche pour venir prendre un espace que nous souhaiterions investi par nous. Vous êtes incapables de laisser la parole. Incapables de voir vos privilèges cisgenres et le vacarme assourdissant qu’ils provoquent autour de nous, nous réduisant au plus infâme des silences. Vous voulez vos espaces ? Regardez autour de vous : ils sont partout. Nous c’est à peine si on doit demander poliment l’autorisation pour parler ouvertement et sans retenue.
On me reproche mon manque de patience. Mon manque de pédagogie. Mon manque de discernement. Mais regardez, cela fait des années que j’en fais de la pédagogie et que j’explique patiemment les choses. Que je défini chaque terme. Les explique, démonstrations à la clé. Mais vous ne le voyez pas. Vous préférez vous réfugier dans votre tour d’ivoire où le genre assigné à la naissance correspond -ouf!- à votre identité de genre. Vous vous vous. Que vous et votre opinion sur NOS identités. Sur ce qui NOUS constitue. Sur ce qui constitue NOS vies, NOS existences. Vous et vos égos fragiles de personnes cisgenres effrayées à l’idée de penser qu’on peut totalement détacher le genre du sexe, et le genre du génital. Cissexisme. Cisplaining. Et j’en passe. Le gros problème avec vous (et certains d’entre vous, je le répète), c’est que jamais vous ne vous arrêtez. Tel pays adopte une loi sur le CEC, hop, faut intervenir. Pour dire, bien souvent, de la merde, et au passage cogner sur le militantisme trans et transféministe en France.

Donc voilà. Personnellement raz-le-bol. Découragement d’ordre général. Fatigue. Yagg est devenu avec le temps un lieu tout aussi nocif et toxique que l’Express, le Figaro ou le Point. A cause de quelqu’uns d’entre vous qui êtes incapables de laisser clean un des rares espaces où on pourrait s’exprimer librement, sans jugement, et sans peur de taper « Envoyer ma réponse ». Bravo, vous avez gagné, vous avez contribué à silencier encore plus de trans.

Voilà, ce sera tout pour moi. *drops mic*

PS : Inutile de venir chouiner dans la zone commentaire ci-dessous, cela me paraît évident.

Photo du profil de Damia
Publié par
Meuf trans en THS depuis le 11 mai 2013 et dans l'attente de son CEC et de sa SRS, qui assume pleinement son identité de genre, et qui aime bien jouer avec les acronymes. Admin chez CIGaLes Centre LGBT Dijon en 2014 et 2015. Passionnée de météo et d'astronomie également. Et surtout l'exploration de Mars par des sondes (RDS).
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (5)
A bout de souffle
  • Par Francesca 16 Sep 2015 - 18 H 07

    Simplement pour dire bravo
    (y)
    laissons nous la parole s’il vous plait, on ne vous la prend pas, elle ne nous concerne pas pour certaines et certains T’

     
  • Par Chris 29 Juil 2015 - 19 H 56
    Photo du profil de

     
  • Par cat 25 Juil 2015 - 21 H 50
    Photo du profil de cat

    je me demande « surtout et plus particulièrement les femmes trans, avons un mal de chien », tu crois vraiment que c’est mieux pour les mecs ? (ici ou dans l’absolu d’ailleurs)
    pour le reste je suis désolée ! et j’en suis désolée !

     
    • Par PandaTom 05 Sep 2015 - 22 H 35
      Photo du profil de PandaTom

      @cat, je ne sais plus si tu lis l’anglais, j’étais tombé sur cet article il y a pas très longtemps… à en juger par cette expérience là, passée la transition, ça se passe quand même un peu mieux pour les mecs trans que pour les femmes trans en général, mais ce n’est qu’un témoignage. http://everydayfeminism.com/2015/05/male-privilege-trans-men/

       
  • Par sossourires 25 Juil 2015 - 21 H 49
    Photo du profil de sossourires

    😀 ça … c’est fait 😀

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    Publicité