6321 Pré-THS | Le l⚥ng de la passerelle

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Le l⚥ng de la passerelle
L'histoire d'une traversée
Photographie | Pré-THS | Retour vers le Futur | 30.04.2014 - 18 h 01 | 1 COMMENTAIRES
Fragments du Passé…

Je recherchais une photo dans mes archives quand j’ai eut l’envie de parcourir le dossier /2012/11/ de mon disque dur. A l’intérieur des photos de Décembre 2012. Puis celles-ci prirent sens sous l’angle de ma transition. Lieux de coming-out, lieux de souvenirs… A l’approche de la fin de ma première année de THS, je vous propose ces quelques mots concernant mon passé.


La façade de cette école c’est celle que je fréquentais lorsque j’étais en CP. Une lointaine époque pour moi. 1991/1992. Morceaux de mémoires qui constituent un puzzle désormais difficile à assembler correctement… A cette époque je n’étais pas encore troublée par toutes ces questions sur mon identité, mais quelques certitudes tout de même. Je préférais jouer avec les filles, même si leur univers me semblait définitivement hermétique. Les jeux de garçon m’ennuyaient… Je passais mon temps à rêver, seule dans la cour située à l’arrière de ce bâtiment d’un petit village du Périgord du Sud. « École de Filles ». Comme une résonance en moi, de ce passé encore plus ancien où les garçons et les filles devaient faire la classe séparément.

IMG_3246

 


 

Vue sur le vallon de Luminy. Nous sommes plus tard. Bien plus tard quand je parcours ces lieux. Les sommets que l’on voit ici, je l’ai tous parcouru. Leur vallons aussi. Et c’est perchée sur la colline de Vaufrèges, à l’Est de Marseille, que je commençais à m’exercer la voix, pour lui donner un rendu plus féminin. Difficile travail qui à l’époque ne me satisfaisait guère… Nous sommes début Décembre 2011. Et les choses vont s’accélérer…

IMG_2797

 


 

Encore Marseille. Encore ces roches éclatantes au Soleil sur ce ciel si caractéristique. Avec mon ami Olivier nous arpentons la Muraille de Chine, véritable défilé rocheux d’une splendeur qui n’a d’égal que sa dureté. C’est plus haut que je confierai à cet ami ma transidentité. Mon deuxième coming-out. Le premier ayant été réalisé devant l’écran froid de ma dalle LCD, jeté sur quelques pixels bien trop limités pour en exprimer toutes les nuances. Cet ami m’écoutera. Sera attentif. Compréhensif. Bienveillant. Merci Olivier.

IMG_2875

 


 

La fin du mois de Décembre. Repas de Noël avec la famille de mon père. Nous sommes en Gironde. Je pars pour une marche avec ma mère. Et je lui confie ma volonté d’abandonner cette vie de jeune homme qui ne me convenait plus, qui me mettait mal à l’aise, qui me dégoûtait presque. Ma volonté d’être une femme. D’être moi, tout simplement. Elle m’écoutera aussi, mais craintive. Son fils n’est pas tellement un fils. Nous converseront le long de cette route qui borde un champ. Cela sera intense, fort. Elle comprendra. Cette vue a été prise lors du retour à la maison de ma grand-mère.

Merci maman.

IMG_3185

 


 

Ce passé est avec moi, il est en moi. Il fait partie de moi. Je ne le regrette pas. Tous ces moments privilégiés avec mes amis, ma famille pour leur faire comprendre ma détermination sont précieux. Maintenant je suis libre. Fière d’être moi.

Photographie | Pré-THS | THS 1er mois | THS 1ère Année | THS Les 6 premiers mois | 11.05.2013 - 18 h 26 | 4 COMMENTAIRES
3ème vidéo – Première prise du THS

Ainsi que quelques explications et autres mises au point. Car comme le laissait vaguement présager mon visuel dans un précédent article « DB » allait naitre une seconde fois ce 11 Mai 2013 :).

Donc longue vidéo, mais nécessaire je crois :).

Et quelques photos de cette journée, avec mon gâteau d’anniversaire, maison, confectionné par ma tante 🙂

IMG_7010 IMG_7012

Et des photos de moi 🙂 Dans la première je tiens serré dans mes bras ma TransBox.

IMG_7028

IMG_7032

IMG_7035

Pré-THS | 08.05.2013 - 21 h 12 | 0 COMMENTAIRES
Le 11 Mai 2013

db-Event_110513

Pré-THS | 05.05.2013 - 22 h 14 | 1 COMMENTAIRES
Mon deuxième prénom

Donc j’ai un prénom, Damia. Sauf que j’ai un deuxième prénom. De genre masculin, et moche. Je me devais de réparer ceci. Pour le choisi, j’ai préféré, au lieu de le choisir moi-même, demander à ma mère, quel prénom aurait-elle choisi. Après une petite journée de réflexion, elle me rappelle et a porté son choix sur deux prénoms, qu’elle n’arrive pas à départager. Le premier c’est Cathy. Le second c’est Isabelle. Choix peu évident pour moi également car je les trouve tous les deux très jolis. Je me renseigne sur l’étymologie de chacun des prénoms, et je découvre que Cathy tire son origine de Catherine, qui tire son origine du grec ancien ἑκάτερος (hekateros), dont la signification a dérivé chez les Romains qui lui attribuent un H et l’écrivent καθαρός, katharόs, qui veut dire « pur ». Étant donné que Damia (Δαμια), provient lui aussi du grec, autant être cohérente :).

Donc, je me présente, Damia, Cathy Bouic :).

Et j’ai un document qui peut le prouver !

DamiaCathyB_officiel

Photographie | Pré-THS | 03.05.2013 - 22 h 00 | 5 COMMENTAIRES
1 an sur Yagg – 1 an sur la Passerelle (et un peu plus quand même…)

Donc me voilà sur mon blog, à rédiger mon 57ème article. Un an a passé. Je ne me rends pas bien compte.

Je me souviens encore de la peur panique que quelqu’un de mon entourage découvre ce blog, découvre ce que j’y dit. De la simple peur que l’on associe mon visage à mon compte. Mais aussi encore la grande crainte de simplement me découvrir, d’affronter cette personne -nouvelle ?- en devenir. Cela fut long et éprouvant. A commencer par simplement accepter de me vêtir de façon assez androgyne, puis de passer à des vêtements assignés au genre féminin, et enfin sortir de mon cocon, et m’affirmer ouvertement en tant que femme. Mais chaque pas de franchi sur cette Passerelle était un pas de plus vers moi. Vers moi, tout simplement. Cette Passerelle fut un lieu d’attente, où je ne pouvais tout simplement plus avancer. Je regardais derrière moi, et n’y voyait que du noir. La lumière était là, devant, auréolée de ce symbole féminin, emblème de mon genre de naissance. Parfois agitée de soubresauts, ou de rafales de vent latérales qui tendaient à me faire chavirer en dehors.

Je me revois encore il y a un an tenter d’expliquer avec mes mots le cours de ma vie, les fameux « signes », et d’expliquer la suite des évènements avec les coming-out, de rêver de ce THS. Ce THS, qui est là, devant moi, sur ma petite table. Androcur 50 mg. Provamès 2 mg. Je fête mon anniversaire ce 11 Mai. 28 ans. Mais aussi l’année 0 de ma nouvelle naissance. C’est juste formidable.

IMG_6988

Je pose sur la passerelle qui mène à la gare SNCF de Sausset-les-Pins. J’affectionne vraiment ces structures architecturales.

 

Ce blog c’est donc 57 articles. 242 commentaires. 7 catégories, dont une nouvelle très prochainement, qui laissera « Pré-THS » enfin inutilisée. C’est aussi 4212 vues (mais depuis l’intégration de mon outil statistiques, soit depuis Juin 2012). Et attention les gros chiffres : 7 vues par jour en moyenne en 2012, et 22 cette année :). Le plus gros mois fut le mois d’Avril avec 769 visites. Le jour le plus « chaud » fut le 22 Février 2013, avec 224 visites. Et pour finir les mots-clés les plus utilisés pour trouver mon blog (les 3 premiers) : « pub aubade », « aubade leçon », « leçon n°1 aubade ». Eh oui, ça ne s’invente pas 😀

Voilà, c’était le point statistiques, qui permet de mieux connaître les « coulisses » de ce blog, qui n’a rien d’extraordinaire à vrai dire.

En vous remerciant toutes et tous, je vous embrasse bien fort 🙂

Et en avant pour une nouvelle année, avec en cadeau bonusque le THS ;).

Pré-THS | 02.05.2013 - 16 h 26 | 10 COMMENTAIRES
Quand la passerelle prends des airs de montagnes russes

(Gueststar : Twilight Sparkle) 

Une grosse mise à jour pour vous faire part de derniers évènements, qui n’ont pas été de tout repos.

Je vous avait laissé au moment où j’avais rendez-vous avec un troisième endocrino, que l’on va appeler “Endocrino 3” parce que… Parce que bon.

Donc en ce 23 Avril, au soir, je décide de me coucher tardivement, car j’ai toute la journée pour moi le lendemain. Enfin… C’est ce que je croyais au départ. Car j’avais oublié un « petit truc ».

Je me lève donc tard, il est 12h45 même. L’heure me surprends, je pensais qu’il était à peine 10h. Eh bien non ! Me disant qu’il ne va pas falloir traîner le jour suivant, car rendez-vous avec l’endocrino. Je contrôle mon calendrier : «24 Avril – Rdv Endocrino». Mais mais ! Mais c’est AUJOURD’HUI !!  Pour reprendre Bohort : «Mais mais… C’est une CATASTROPHE !!!» Le rendez-vous est à Marseille, à 15h00. Il est bientôt 13h. J’ai deux heures devant moi. Je jette un œil sur les horaires de bus pour Sausset-les-Pins. C’est pas la peine, le prochain bus passe trop tard. Va falloir faire du stop. Je regarde les horaires du TER pour Marseille. 13h58. Ouf ! Ça va être short, mais ça va être possible ! Je me douche, me coiffe, me maquille, m’habille. En 20 minutes chrono !

Je suis à peu près dans cet état à ce moment là :

«The clock is ticking !» ~Twilight Sparkle, about homeworks.

Je me retrouve vite à faire du stop. Et la chance est avec moi. Il est 13h30, et l’on me prends en stop pour Sausset. Je suis tout sourire. Je vais arriver bien à l’heure pour mon TER.
(suite…)

Photographie | Pré-THS | 12.04.2013 - 18 h 29 | 3 COMMENTAIRES
[Photos] Du Soleil et du Soleil !

Histoire de bien contraster avec mon article en demi-teinte d’hier, de nouvelles photos de moi.

Sur les rochers de la Côte Bleue, à Sausset-les-Pins, aujourd’hui. J’ai enfin pu mettre cette robe aux motifs floraux 🙂

IMG_6771

Et puis mes yeux, en macro s’il vous plaît !

IMG_6778IMG_6783

Le retour des beaux jours, ça me fait toujours cet effet « WAW » 😀

 

Pré-THS | 11.04.2013 - 21 h 03 | 7 COMMENTAIRES
Douche froide (et rayon de Soleil)

Je tape ces mots, les nerfs presque à vif. Cette journée aura été assez éprouvante.

Pourtant, les choses se présentaient bien. Je réussi du premier coup mon maquillage avec mon liner fraîchement acheté, je met la robe que je porte sur mes photos postées dans un précédent article, le Soleil brille, et je vais à Marseille pour le rendez-vous avec une endocrinologue (vous savez, le THS, toussah). Bref, j’arrive à Saint-Charles sur les onze heures et demi, et me dirige droit vers Luminy, via le métro et le bus. Et je décide de manger au restaurant universitaire, celui-là même où j’ai mangé durant mes années d’étudiante. Celui-là même où je gagnais ma croûte en faisant la plonge le midi et la caisse le soir. Que de souvenirs…
Je croise le directeur. Il ne me reconnaît même pas !! Je lui explique un peu démarche. Totale acceptation de sa part. Le directeur le plus sympa du monde :).

Après le repas, bien copieux, je prends le bus pour l’hôpital de Sainte-Marguerite. Je traverse un dédale de couloirs, un ascenseur et me voici à l’étage du service endocrinologie. Après un attente, on me reçoit.

«Monsieur Bouic ?

– Madame» dis-je, à trop basse voix, et un brun agacée.

Et là, c’est comme si deux mois d’attente s’effondraient. Cette endocrinologue n’est absolument pas compétente pour ce genre de « cas ». Je lui explique que je n’en peux plus d’attendre. Que je ne veux pas avoir affaire avec ces soi-disant « équipes ». Que je ne veux pas mettre par terre près d’un an de travail avec mon psy. Mais elle ne peut rien y faire. Toutefois, elle m’obtiens les coordonnées d’un cabinet médical qui contient en son sein des endocrinologues qui se seraient déjà occupés de trans’. Ni une, ni deux, bus et métro, et j’arrive à l’adresse. J’ai envie de régler les choses vite. Je crois que j’ai jamais exprimé autant de détermination. Je vais à l’accueil, et demande si le ou les endocrinologues se chargent de transgenre dans ma situation. On me réponds que oui. Et l’on me fixe déjà un rendez-vous. C’est pour le 24 Avril. Dans QUINZE jours ! Si ça ce n’est pas du rapide, je ne m’y connais pas. Enfin un rayon de Soleil sur ma petite passerelle qui commençait à se fissurer. Et cerise sur le gâteau : mon dossier est au nom de Damia Bouic ! Cool, uh ?

Je me dis que la journée trouve un dénouement enfin favorable. Je me dirige vers la Corniche de Marseille, et vais me fumer un roulée (toujours sur le long porte-cigarette), sur la terrasse déserte du restaurant Les Dauphins. Des nuages bas mangent le sommet des collines marseillaises à l’Est. Le Frioul et là, imposant, tel un monolithe flottant sur la Méditerranée Eternelle. Je me dis que oui, la journée est belle.
J’attrape à temps le bus pour Perier (ah faut suivre, prenez un plan si vous n’êtes pas devenue comme moi une marseillaise ;)). Et je prends le métro pour Saint-Charles.

Arrivée là-bas, je prends mon billet de train pour Marmande. Car en effet, je compte rendre visite à mes parents que je n’ai plus vus depuis un an et demi (à Marmande on m’aurait cherché en voiture pour m’amener à Bergerac). Le bille en main (départ le lendemain), je prends le TER direction Sausset-les-Pins, et retour à Saint-Julien les Martigues (prenez un plan je vous prie). Je loupe mon premier bus de retour à la maison, mais finalement enchaîne sur le second. Et me voici de retour à la maison.

Ce soir là, je devais téléphoner chez mes parents pour deux choses. L’une pour souhaiter un bon anniversaire à ma mère. Et l’autre pour informer de mon heure d’arrivée à Marmande. Sauf que…

Sauf que je dois faire une analèpse (ou un flashback si vous préférez). Il y a de cela une semaine, j’avais téléphoné à mon père. Il n’était toujours pas informé de ma transition. Je comptais donc faire les choses en douceur. Lui dire que j’étais dans un processus de longue durée, qui allait m’amener à me changer. Que j’étais une trans’. De son côté, je dirais que la réception n’a pas été franchement chaleureuse, mais pas froide non plus. J’ai interprété ça comme une forme d’acceptation. Cela est essentiel car je compte rendre visite à mes parents. Sur ce bon sentiment, je planifie mes horaires, mon séjour.

Sauf que… De l’autre côté du téléphone, j’entends ceci, vociféré par mon propre père :

«JAMAIS tu touchera au livret de famille !!! / Ce sera toujours HOMME et JAMAIS FEMME !! / Je ne l’accepterai JAMAIS !!!»
Et il ne veut voir personne à la maison.

J’ignore s’il le planifiait, ou si c’est son verre de whisky qui lui a dit, mais il ne compte plus me voir. Ni demain, ni plus tard.

La première personne à manifester un tel refus de compréhension de ma transidentité, c’est mon père. C’est comme si un coup de massue faisait trembler ma frêle passerelle. Je croyais que… Eh bien non.

Je ne dirais pas que je suis sous le choc. Je m’y étais préparée quelque part à cette réaction. Mais je l’avais craint. Évitée. Et y faire face, c’est autre chose.

Demain, je n’irais pas rendre visite à ma mère et fêter avec elle son anniversaire. Demain, j’irais rembourser mon billet, avec l’espoir que les choses s’arrangent.

Demain…

Photographie | Pré-THS | 08.04.2013 - 15 h 15 | 5 COMMENTAIRES
Shootings de ce Dimanche

Il faisait grand Soleil ce Dimanche, après cette désastreuse, déprimante, journée de Samedi 6 Avril. Donc j’en ai profité pour faire quelques photos de moi et ma nouvelle robe. Et puis ma veste aussi, que je n’ai peut-être pas montrée encore ici.

IMG_6696_web

IMG_6697_web

IMG_6698_web

En arrière-plan, mon panorama de Mars, imprimé en grand format.

IMG_6704_web

Je vais finir par énormément m’apprécier 😀

Bon je plaisante, y a pas mal d’imperfections, et je compte sur le THS pour gommer tout ça ;).

Photographie | Pré-THS | 27.03.2013 - 13 h 29 | 14 COMMENTAIRES
Un mois de Mars sur la Passerelle

Il est temps pour moi de vous donner un signe de vie, ayant été pas mal absente ce mois-ci. Et pour cause ! Ce mois aura été très agité pour moi, avec plein de bonnes choses qui me sont arrivées.

Tout commence en fait fin Février. J’envoie un email au Conseil d’Administration de l’association Infoclimat, dont je suis adhérente, et responsable technique du site. Cet email constitue la première phase de mon changement d’identité sur la Toile. J’informe donc le CA de ma volonté prochaine de changer mon identité sur le site, en ayant Damia, et de placer mon profil forum de « non spécifié » à « femme ». Certains membre du CA étaient déjà informé de ma transidentité, ce qui facilite les choses. Mais toutefois je ne me fais pas de mauvais sang car ils sont tous très ouverts d’esprit. Je fais ceci aussi en vue de les préparer à ma venue à la Rencontre Nationale à laquelle je prendrai part, en tant que femme à 100%. Et puis, une semaine plus tard, j’opère les changements sur mon profil site et forum. J’ai eut des réactions de la part des autres membres, toutes aussi positives les unes que les autres. Un vrai petit bonheur ! Et ce n’est que le début.

(suite…)

Publicité